Le Parc Naturel Régional de Chartreuse : une succession de paysages sauvages et préservés

Le Parc Naturel Régional de Chartreuse vous accueille dans un cadre naturel de haute altitude préservé. La beauté de ses paysages d’altitude vous offre une mosaïque de paysages diversifiés. Représentant presque la moitié de la biodiversité de la France, le parc vous réserve des milieux naturels spectaculaires.

Une diversité de milieux naturels

Le Parc Naturel Régional de Chartreuse est constitué d’un massif préalpin calcaire culminant à 2082 mètres d’altitude. Situé dans le sud-est de la France, c’est le massif le plus petit des préalpes. Il dispose d’une multitude de milieux naturels exceptionnels grâce aux éléments topographiques et écologiques variés qu’il renferme : climat, relief, type du sol, etc.

Face à ces nombreuses conditions qu’il bénéficie, une diversité de milieux naturels s’est formée sur cet endroit. Ainsi, cela a provoqué la formation de reliefs spécifiques comme les longues falaises, les torrents, les grottes, etc.

Des milieux humides et des grands espaces forestiers sont également présents dans le parc. Sachant que ces endroits naturels renferment des espèces et une biodiversité spécifiques qui rendent la chartreuse un lieu très attractif pour les amoureux de la nature.

Une richesse faunistique

Le Parc Naturel Régional de Chartreuse présente une faune particulièrement riche. La variété d’habitats permet d’observer de nombreuses espèces animales malgré son petit territoire. Les études réalisées ont permis d’observer que presque la moitié des espèces de mammifères et d’oiseaux recensés en France sont présent dans le parc.

Les zones humides abritent le plus grand nombre d’espèces protégées. C’est le refuge des espèces d’oiseaux et d’amphibiens comme l’aigle royal, la gélinotte des bois, la chouette de Tengmalm, la grenouille rousse, la salamandre tachetée, etc.

Les espaces forestiers et les prairies montagnardes sont surtout fréquentés par les cerfs, les chamois, les chevreuils, les mouflons, etc.

La présence de ces espèces emblématiques dans le parc a favorisé la préservation de ce site particulièrement riche en faune, afin de permettre au visiteur d’apprécier au mieux la splendeur de cet endroit.

Une végétation variée

Le massif de la chartreuse regorge plus de 2000 espèces recensés, c’est-à-dire qu’ils recouvrent le tiers des espèces végétales en métropole.

L’omniprésence d’espaces herbeux sur le massif permet de trouver des espèces emblématiques rares, tels que le thé des Alpes. Ainsi, les zones humides abritent également des plantes protégées comme par exemple la belle Orchis de traunsteiner, ou la Séneçon des marais.

L’association des espèces végétales est ici exacerbée, car plusieurs plantes spécifiques sont liées telles que le Millepertuis nummulaire et la Potentielle luisante.

Le Parc Naturel Régional du Vercors : une véritable citadelle naturelle de calcaire !
Grenoble : sa vieille ville, ses musées, son panorama depuis le fort de la Bastille !