PGHM de l’Isère – Départ du Capitaine Bétaille

Paul Bétaille avait bien du mal à contenir son émotion lors de la cérémonie organisée pour son départ au PGHM du Versoud.
Arrivé au PGHM en août 2004, il a d’abord été l’adjoint d’Emmanuel Quiblier, avant de prendre le commandement du peloton un an plus tard. En présence du Colonel Lecouffe, commandant du groupement de gendarmerie de l’Isère, et de nombreux représentants du monde de la montagne il a loué les qualités exceptionnelles et le dévouement de ses hommes, et en particulier Dominique Létan et Pierre Durand qui l’ont assisté dans son commandement pendant ces années.

De nombreux gendarmes n’ont pas pu assister à cette fête de départ ce jour-là, appelés sur de nombreux secours. Deux accidents de VTT à Venosc, un accident de vol libre en Chartreuse, la recherche des deux alpinistes disparus au Râteau … nous rappelant ainsi la mission indispensable dont ils ont la responsabilité.
Une page du PG se tourne. Un nouveau patron arrive début août, quant à Paul Bétaille, après une période de vacances bien méritée dans sa maison du Sud-Ouest, à l’écart du téléphone et d’internet, mais avec Christelle et les quatre (bientôt cinq) enfants ! il va prendre le commandement de la compagnie de St Jean de Maurienne. La “vraie” gendarmerie, nous dit’il avec humour. Il en va ainsi du cursus des officiers de gendarmerie dont le passage en PGHM reste toujours un temps très fort dans une carrière.

Cinquante-quatre ans après : le glacier rend un alpiniste à sa famille
Berhault – le film