Tourisme en montagne : les professionnels s’inquiètent

A l’heure du bilan de la saison d’été en montagne, les professionnels rhônalpins jugent la destination montagne nettement en perte de vitesse. L’Observatoire du Comité départemental du tourisme en Isère estime la montagne moins attractive que par le passé, tandis que l’association de la GTA avance le fait d’une offre montagne peu lisible.

Les observateurs ne semblent pas surpris, mais tout de même : apparemment, les Français ont moins le goût de la montagne estivale qu’hivernale. Pouvoir d’achat déclinant et météo déconcertante ont certes marqué la saison 2008, mais plus profondément, selon le bilan Ipsos Rhône-Alpes Tourisme de la saison estivale 2008, la montagne manque d’attractivité. Elle serait en perte de vitesse pour l’hébergement hôtelier, enregistrerait des baisses dans les activités de loisirs, et l’hébergement collectifs pratiquerait des tarifs trop élevés en station.
Un constat que corrobore l’Observatoire du comité départemental de tourisme de l’Isère : la destination montagne “occupe le dernier rang avec 17 % des nuitées françaises ; un résultat qui s’est érodé depuis des saisons…”

Cinquante-quatre ans après : le glacier rend un alpiniste à sa famille
PGHM de l’Isère – Départ du Capitaine Bétaille